Partenariat Bioinspiration

IMREDD – Parc PHOENIX – Ville de Nice

Triangle Bleu

Présentation

De la nature à la technologie, la bioinspiration constitue un axe de travail important de l’IMREDD. S’inspirer de la nature afin de dessiner des villes plus vivables pour leurs habitants et dont l’impact environnemental sera moindre constitue l’enjeu de cette démarche. Considérée comme l’outil de la prochaine révolution industrielle, la bio-inspiration (ou bio-mimétisme) repose sur l’étude des formes, propriétés et fonctions présentes dans la nature afin de créer de nouveaux produits, services et modèles d’organisations.

En s’inspirant du vivant et de la résilience de la nature face aux pires catastrophes, les experts du biomimétisme tirent ainsi parti des solutions et inventions qui y sont produites pour concevoir les villes du futur. Aménageurs urbains, architectes et constructeurs s’intéressent donc de près aux concepts issus du biomimétisme pour concevoir les villes du futur et développer de nouveaux procédés de construction notamment l’impression 3D qui va permettre de reproduire des formes inspirées de la nature, ce qui est difficile à réaliser avec les méthodes de construction actuelles. A titre d’illustration, les surfaces artificielles qui imitent la carapace du scarabée du désert constituent une véritable quête pour les chercheurs en vue de développer des points d’eau dans les endroits difficiles (régions arides pour équiper les toits d’habitats de tuiles collectrices de brouillard, ou au sommet des gratte-ciel en vue d’éviter l’étape de pompage).

Afin de nourrir sa démarche biomimétique en R&D, l’IMREDD a noué un partenariat avec le Parc Phoenix de la ville de Nice pour installer et mettre en œuvre un insectarium. Ouvert au public au mois de juillet 2018, l’insectarium présente 70 espèces (à terme 150) sur une surface de 150 m². On y trouve des insectes arrivés par la poste du bout du monde : des larves, des cafards ou des blattes soufflantes, des mantes orchidées, des fourmis champignonnistes de Guyane, des punaises carnivores….l’intérêt du projet est de recréer un écosystème en mélangeant les espèces en fonction de leurs particularités.

En effet, les insectes constituent une source intarissable d’inspiration pour les chercheurs. Présents sur terre depuis des millions d’années, ils ont colonisé au fur et à mesure tous les milieux (aquatique, terrestre et aérien) et presque tous les continents pouvant s’épanouir dans les conditions les plus hostiles. Car pour un être vivant, l’un des éléments les plus contraignants est la gestion de l’eau, indispensable au développement de la vie. C’est donc naturellement et par évolution que les insectes ont développé différentes capacités en lien avec l’eau. Soit pour la piéger, soit pour la repousser ou encore pour s’y adapter.

En milieu désertique, certains insectes ont développé la capacité de capter l’eau atmosphérique pour s’hydrater, en milieu aquatique d’autres insectes ont acquis la capacité de marcher sur l’eau, là ou d’autres ont développé un gradient de mouillabilité pour favoriser leur vie subaquatique. Pour ce qui est du milieu aérien, l’exemple le plus spectaculaire reste probablement celui du papillon, plus particulièrement les ailes des papillons dont l’extrême hydrophobie évite la surcharge en cas de pluie ou d’éclaboussure. Cette propriété permet ainsi aux papillons de préserver leur capacité de vol.

Dans le cadre de ce partenariat et, en complément de ses recherches expérimentales dans le domaine de la bioinspiration, l’IMREDD participe à vulgariser les propriétés extraordinaires de ces insectes par le biais de conférences, expositions, animations scientifiques auprès du grand public.

Partenaires

Academiques

Logo Uca Circle
Logo Imredd

Institutionnels

Image Title

Domaines d'Activité Stratégique

Porteur

Guilhem GODEAU

Durée

4 ans
(du 16 juillet 2018 au 15 juillet 2022)